En ce moment - Site internet du Centre national du livre

Trier les actualités

Écoutez les rencontres du CNL
Événement
Les rencontres 2014 du CNL

Écoutez les rencontres du CNL

Lundi 23 juin 2014 - Rencontre avec Alain Finkielkraut

17 juin 2014 - 16e anniversaire de la collection "Recherches Internationales" des Éditions Karthala

16 juin 2014 - Conférence organisée par le réseau social Babelio sur le thème "Littérature jeunesse : qui sont les prescripteurs ?"

12 juin 2014 - Grand prix du livre audio organisé par l’association La Plume de Paon

Mercredi 4 juin 2014 - Conférence de presse de la 10e édition du Marathon des mots

3 juin 2014 - Soirée en hommage à Michel Chaillou

Lundi 2 juin 2014 - Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes au CNL

21 mai 2014 - Prix Maison de la presse 2014

15 mai 2014 - Séminaire professionnel sur le livre

Mardi 6 mai 2014 - Rencontre avec Jacques Sojcher

Lundi 5 mai 2014 - Rencontre avec Georges-Emmanuel Clancier à l’occasion de son centenaire

L’externalisation du métier d’éditeur avec SUP’édit

Jeudi 6 février 2014 - Les rencontres professionnelles de la SOFIA - Soirée "Relire"

Lundi 27 janvier 2014 - Les voeux du président du Centre national du livre, Vincent Monadé, pour l’année 2014

Jeudi 23 janvier 2014 - Hommage au poète yiddish, Avrom Sutzkever

Lundi 20 janvier 2014 - Soirée autour du roman de Pierre Pelot "Elle qui ne sait pas dire je" (Éditions Héloïse d’Ormesson)

Jeudi 16 janvier 2014 - L’aventure éditoriale du Dictionnaire universel des créatrices

Jeudi 9 janvier 2014 - Hommage à André Schiffrin

Editeur américain d’origine française, André Schiffrin a dirigé pendant 28 ans les éditions Pantheon Books. Il a notamment édité des auteurs aussi différents que Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Günter Grass, Julio Cortazar, Marguerite Duras ou Noam Chomsky.

En 1991, il a créé sa maison indépendante The New Press, la première structure d’édition non universitaire à but non lucratif, qui publie des ouvrages de littérature mais aussi des documents sur les droits de l’homme, la classe ouvrière américaine, la géopolitique ou l’écologie, et dont il est resté le directeur jusqu’à sa mort.

Penseur indépendant, et de convictions, il a marqué la réflexion éditoriale en publiant L’édition sans éditeurs (La Fabrique).
On lui associera le souvenir de son père, Jacques Schiffrin, grand éditeur et fondateur de La Bibliothèque de la Pléiade.

Lundi 16 décembre 2013 - Soirée-débat sur Walter Benjamin

Mardi 10 décembre 2013 - Rencontre avec Benjamin Gilles

Croisant les sources officielles, les archives d’éditeurs et les témoignages, Benjamin Gilles nous permet d’être au plus près du ressenti des soldats. Se dessine ainsi un portrait renouvelé de nos poilus, plus érudits que l’on a tendance à le penser, bien moins sensibles au "bourrage de crâne" qu’on ne l’a dit, et travaillés sans cesse par le besoin de comprendre. Une plongée au coeur de la vie dans les tranchées et de l’époque tout entière.

Mardi 3 décembre 2013 - Conférence organisée par Babelio : Du grand format au livre de poche, comment le lecteur fait-il son choix ?

Mardi 26 novembre 2013 - L’accès à la lecture pour les mal-voyants et aux non-voyants

Le CNL a organisé une soirée autour des récentes initiatives du SNE (partenaire de la BNF et du CNL) en faveur de l’accès à la lecture pour les mal-voyants et les non-voyants. Avec l’objectif de parvenir à 500 ouvrages numérisés, le but est de permettre, sous certains formats, aux mal-voyants comme aux non-voyants d’avoir accès aux livres qui viennent d’être publiés. Quelques semaines après le lancement de cette opération, cette soirée a été l’occasion de faire le point avec les protagonistes concernés, tant les promoteurs que les utilisateurs, et de dessiner des perspectives d’avenir.

Mardi 19 novembre 2013 - Rencontre avec Pap Ndiaye

Jeudi 7 novembre 2013 - Rencontre avec Paul Audi et Adèle Van Reeth

Mardi 5 novembre 2013 - Rencontre avec Sandrine Treiner

Historienne de formation, Sandrine Treiner est directrice adjointe de France Culture, en charge des programmes. Ancienne rédactrice en chef adjointe de l’émission Ce Soir ou Jamais, elle est l’auteure de nombreux documentaires et publications. Dans L’idée d’une tombe sans nom (Grasset, collection « Nos héroïnes »), elle part à la recherche d’une jeune révolutionnaire, Manya Schwartzman, née dans la Bessarabie juive du début du XXè siècle et qui, depuis l’Union soviétique où elle souhaite construire le communisme, envoie à ses proches ce message désésperé : « Ne venez pas. Nous nous sommes trompés ». Peu de temps après, Manya Schwartzman disparait dans les purges staliniennes.

Jeudi 31 octobre 2013 - Rencontre avec Luba Jurgenson

Luba Jurgenson est écrivain, traductrice, maître de conférences à Paris-Sorbonne en littérature russe et co-directrice de la collection « Poustiaki » aux éditions Verdier, maître d’oeuvre de l’édition complète des Récits de la Kolyma de Varlam Chalamov (2003). Parmi ses publications sur les violences extrêmes : L’Expérience concentrationnaire est-elle indicible (Le Rocher, 2003), Le Goulag en héritage, pour une anthropologie de la trace (en coll., Petra, 2009), Création et tyrannie (Sulliver, 2009), DesTémoins aux héritiers, la Shoah et la culture européenne (en coll., Petra, 2012).

Mardi 22 octobre 2013 - La longue marche de la BD en Chine

La longue marche de la BD chinoise, avec Xu Ge FEI, présidente des éditions Fei, Xin LI, directeur des éditions des Beaux-Arts du peuple à Shanghaï, Stéphane FEUILLAS, sinologue et professeur à l’université Paris-Diderot, Nicolas HENRY et Si M0, traducteurs des Trois Royaumes (éditions Fei)

A l’occasion de la parution en langue française d’un grand classique de la bande dessinée chinoise, Les Trois Royaumes, le CNL vous invite à découvrir un continent inexploré : celui du 9è art en Chine, désormais accessible en français, en présence des meilleurs spécialistes.

Jeudi 17 octobre 2013 - Regarder la soirée bédéistes et musiciens avec Charles Berberian et Jean-C. Denis

Jeudi 17 octobre 2013 -Soirée Bédéistes et musiciens

Charles Berberian et Jean-C. Denis sont tous les deux auteurs de bande-dessinée et musiciens. Ils s’interrogent sur leur va-et-vient entre deux arts et interprètent aussi deux de leurs chansons. Cette rencontre est animée par Vincent Brunner, auteur-journaliste (Inrockuptibles).

Jeudi 10 octobre 2013 - Camus, aujourd’hui

Rencontre autour d’ Albert Camus, avec la participation de Agnès Spiquel-Courdille, professeur et présidente de la Société des Etudes camusiennes, Paul Audi, philosophe, auteur de Qui témoignera pour nous ? Albert Camus face à lui-même (éditions Verdier) et Pierre-Louis Rey, essayiste, auteur de Camus : l’homme révolté (éditions Gallimard)

Jeudi 3 octobre 2013 - Dialogue entre Agnès Desarthe et Heinz Wismann

La lecture est toujours une aventure singulière et, plus d’une fois, « une traversée âpre », comme le dit Agnès Desarthe ; pourquoi nous n’en avons jamais fini de maîtriser l’exercice de la lecture ; et pourquoi le tournant numérique ne modifie sans doute pas fondamentalement les termes du contrat de lecture.

Le jeudi 19 septembre 2013 : Rencontre avec Olivier Poivre d’Arvor

Des laboratoires parisiens où il découvre son azoospermie aux terres de l’Afrique fertile où l’espoir renaît, des labyrinthes de l’administration au vol Lomé-Paris qui ramènera enfin sa fille chez eux, Olivier Poivre d’Arvor nous raconte le chemin initiatique de deux ans qui a changé sa vie. Pour la première fois, cet homme pudique lève le voile sur un sujet tabou.

Le 18 septembre 2013 : René Guitton a reçu la distinction de Chevalier des Arts et des Lettres par le président du Conseil Constitutionnel, Jean-Louis Debré

Le 16 septembre 2013 : Rencontre avec Pierre Jourde

Pierre Jourde sera l’invité du CNL lundi 16 septembre à 19h30, à l’occasion de la parution de son dernier livre "La première pierre" aux éditions Gallimard. L’écrivain revient sur des événements qui en 2005 ont défrayé la chronique. Lors de la parution d’un de ses livres, Pays perdu, une partie des habitants du village d’Auvergne dont il était question dans le récit s’est livrée à une tentative de lynchage de l’auteur et de sa famille.

Le 12 septembre 2013 : Rencontre avec l’anthropologue Gilles Boetsch

L’anthropologue Gilles Boëtsch, président de la commission Extraduction : sciences, sciences humaines et sociales, tente de sensibiliser le public à l’environnement dans la région panafricaine à travers l’ouvrage La Grande Muraille verte, Des arbres contre le désert, sorte de manifeste contre la désertification.

Le 10 septembre 2013 : Soirée d’hommage à Jack-Alain Léger

Le 9 septembre 2013 : Rencontre avec Christophe Ono-dit-Biot

Christophe Ono-dit-Biot, directeur adjoint de la rédaction du Point,  présente son dernier roman Plonger (Gallimard).

Le 5 septembre 2013 : Enis Batur, Emmanuelle Collas, Timour Muhidine et Marc Semo se sont réunis à l’occasion de la parution de l’anthologie Ecrivains de Turquie (Galaade) pour aborder les aspects de la littérature turque

Mercredi 3 juillet 2013 - Rencontre avec Catherine Coquio, Georges-Arthur Goldschmidt, Pierre Pachet et Annette Wieviorka

Le CNL vous convie à une soirée, autour du récit de Otto B. Kraus, Le Mur de Lisa Pomnenka, traduit de l’anglais par Stéphane et Nathalie Gailly, suivi de l’essai de Catherine Coquio intitulé Le leurre et l’espoir. De Theresienstadt au block des enfants de Birkenau (Editions l’Arachnéen).

Lundi 26 août 2013 : Livres Hebdo fête la rentrée littéraire en lançant un supplément gratuit "Que lire ?" distribué dans les librairies

Jeudi 27 juin de 10h à 16h: Séminaire de Médiologie avec Pierre-Marc de Biasi - 1ère partie

Jeudi 27 juin de 10h à 16h : Séminaire de médiologie avec Pierre-Marc de Biasi - 2eme partie

Mardi 21 mai 2013 - Rencontre avec Charles Dantzig

Le CNL est heureux de recevoir l’écrivain Charles Dantzig à l’occasion de la parution du livre A propos des chefs-d’oeuvre (Grasset) et de la nouvelle édition de son roman Dans l’avion pour Caracas (LGF).

 4ème de couverture :

« Chef-d’oeuvre. » Quand ce très vieux mot du Moyen Âge utilisé pour l’artisanat a-t-il commencé à être appliqué à la littérature ? Y a-t-il un critère du chef-d’oeuvre littéraire ? Mieux, une recette ? Comment être sûr qu’un livre est un chef-d’oeuvre ? Un chef-d’oeuvre est-il éternel ? La postérité est-elle le bon juge ? Crée-t-on encore des chefs-d’oeuvre aujourd’hui ? Comment définir le chef-d’oeuvre ? C’est à toutes ces questions que tente de répondre ce livre.

Jeudi 25 avril 2013 : Rencontre avec Vénus Khoury-Ghata

Le CNL est heureux de recevoir l’écrivain Vénus Khoury-Ghata, lauréate du Goncourt de la poésie - Robert Sabatier 2011. Cette rencontre sera l’occasion de découvrir le prochain roman de l’auteur La fiancée était à dos d’âne, paru aux éditions Mercure de France. Charles Ficat animera l’événement.

Biographie de l’auteur :

Romancière et poète, Vénus Khoury-Ghata est l’auteur d’une œuvre importante, dont Le Moine, l’Ottoman et la Femme du Grand Argentier (Prix Baie des Anges 2003), La Maison aux orties et Quelle est la nuit parmi les nuits, Les Obscurcis. Au Mercure de France, elle a publié Sept Pierres pour la femme adultère et La fille qui marchait dans le désert. Elle a reçu le Grand prix de poésie de l’Académie française 2009  pour l’ensemble de son oeuvre poétique et le Goncourt de la poésie 2011.

Résumé de La Fiancée était à dos d’âne (source Electre) :

Yudah vit dans le désert algérien. Le jour où le rabbin Haïm arrive dans son village à la recherche d’une nouvelle épouse pour son maître l’émir Abdel Kader, sa vie bascule. Il la choisit et l’emmène dans un campement de tentes balayé par les vents. Yudah attend l’émir comme le messie mais celui-ci est parti au champ de bataille. Après 15 ans de combat, il rend les armes et est contraint à l’exil.

Mardi 23 avril 2013 : Les libraires qui bougent

Plus d’informations sur :

www.lalibrairie.com

www.parislibrairies.fr

Lundi 18 mars 2013 : Le Vietnam : une nouvelle génération d’auteurs.

La littérature vietnamienne à l’honneur au CNL le 18 mars à 19h, en présence de Doan Cam Thi, traductrice, maître de conférences à l’Inalco et directrice de la collection "Littérature vietnamienne contemporaine" aux éditions Riveneuve.

Le CNL reçoit les auteurs Nguyên Viêt Hà pour son roman Une opportunité pour DIeu, et Khiem Do pour Khmers boléro, à paraître aux éditions Riveneuve. La romancière Thuân présentera son livre T. a disparu (éditions Riveneuve) au cours de la soirée.

14 mars 2013 - Rencontre avec François-Xavier Fauvelle-Aymar

François-Xavier Fauvelle-Aymar sera l’invité du CNL, à l’occasion de la parution de son livre Le rhinocéros d’or : histoires du Moyen-âge africain (Alma éditeur). L’auteur retrace (entre autres) les récits fabuleux des aventuriers de l’âge d’or en Afrique (VIIIe-XVe siècles).

4ème de couverture :

Voici l’Afrique des «siècles d’or». En Europe, c’était le Moyen Âge. Scrutant les traces que laissèrent des civilisations brillantes (VIIIe-XVe siècles), François-Xavier Fauvelle-Aymar nous fait découvrir de manière captivante la riche histoire de ce continent méconnu.

Conduit par les négociants, les aventuriers, les géographes et les diplomates d’un lointain passé mais aussi par les archéologues du temps présent, son récit nous mène du Sahara jusqu’aux rives du fleuve Niger ; de l’empire du Mali jusqu’aux royaumes chrétiens de Nubie ou d’Éthiopie ; des principautés de la côte d’Afrique de l’Est jusqu’aux énigmatiques pouvoirs qui ont laissé les ruines majestueuses de Grand Zimbabwe.

28 février 2013 - Rencontre avec Bruno Racine

Dans son tout dernier livre, Adieu à l’Italie (Collection Blanche, Gallimard), Bruno Racine conte la mélancolie du peintre Granet, réfugié après la révolution de 1848 dans sa maison de campagne :

4ème de couverture :

Veuf, considéré à Paris comme un artiste du passé, le peintre Granet s’est réfugié après la révolution de 1848 dans sa maison de campagne, près d’Aix-en-Provence. Il lui reste à terminer deux grandes toiles. La première, Une messe sous la Terreur, évoque un épisode qu’il aurait pu connaître dans sa jeunesse ; l’autre représente les obsèques de Nena, sa femme, morte deux ans plus tôt à Paris. Mais la tâche s’annonce plus difficile que prévu. Que signifie achever une oeuvre lorsque la mode vous a déclassé, quelle leçon transmettre au jeune assistant qui l’admire sans le comprendre, comment retrouver dans la tristesse de l’âge les années de bonheur passées à Rome ? Le vieil artiste comprend peu à peu que ces peintures encore inachevées seront son véritable testament.

25 février 2013 - Rencontre avec les éditions Diane de Selliers

 Les Éditions Diane de Selliers créent la première application interactive de l’édition d’art, inspirée de leur succès éditorial, La Divine Comédie de Dante illustrée par Botticelli *, dans la remarquable traduction de Jacqueline Risset.Toujours animée par l’envie de faire partager au plus grand nombre les textes fondateurs de la littérature illustrés par les plus grands peintres, la maison d’édition réunit, dans le respect de ces oeuvres majeures, Dante et Botticelli autour de l’Enfer dans un nouveau format, l’application iPad. Les vers du grand poème de Dante et leur illustration magistrale par Botticelli invitent novices et initiés à cheminer en Enfer aux côtés de Dante et de Virgile. Une expérience inédite et innovante autour de cette monumentale fresque poétique et spirituelle qu’est La Divine Comédie.

21 février 2013 - Remise du prix Max Jacob à James Sacré et Thanassis Hatzopoulos

James Sacré, immense poète d’origine vendéenne est aussi un écrivain voyageur. Il publie depuis 1966. Parmi ses nombreux ouvrages, on retiendra Portrait du père en travers du temps : poèmes (La Dragonne), Le désir échappe à mon poèmes (Al Manar), Tissus mis par terre et dans le vent (Le Castor astral), America solitudes (A. Dimanche), Le paysage est sans légende(Al Manar). Depuis 1987, les ouvrages de James Sacré sont en grande partie publiés par les éditions de la Tarabuste, sorte d’ "îlot littéraire" situé à St-Benoît-du-Sault, qui se définit ainsi :

"Les Compagnons de Tarabuste sont barons du Tirliberly, ducs du Tohu-Bohu, comtes du Travestissement, princes de la Traverse. Tantôt ils désirent le silence ; plus souvent ils jouissent du Tintamarre. Ils entrent en transe entre deux tranchées. Truculents, ils tentent de truander le destin, en trichant aux tarots. Ils tracent des trapèzes sur le sable que bleuit le crépuscule. Trapus, ils traquent les troupeaux de taureaux sauvages et les autruches dorées."

 Une affaire de poésie en somme...

5 février 2013 - Remise du prix Goncourt de la poésie - Robert Sabatier à Jean-Claude Pirotte

Le CNL a appris avec une grande satisfaction la distinction de Jean-Claude Pirotte, prix Goncourt de la poésie. Depuis longtemps, le CNL est partenaire de Jean-Claude Pirotte, au travers de l’attributions de bourses d’écriture et le soutien des aides à la publication.

Jeudi 31 janvier 2013 - Rencontre avec Hakan Günday

Le CNL est heureux de recevoir l’auteur turc Hakan Günday, à l’occasion de la parution de son roman D’un extrême l’autre (éditions Galaade). La soirée sera animée par Alexis Lacroix.

4ème de couverture :

Cela fait cinq ans que Derdâ, originaire d’Anatolie, vendue et mariée de force à un islamiste, vit prisonnière au douzième étage d’un immeuble de Londres. Elle refuse d’être une victime et devient l’icône du milieu pornographique : sous son tchador, elle ne laisse voir que ses yeux et se venge.

Il y a aussi Derda, un gamin qui croise le regard de Derdâ à Istanbul lors de son transfert de Turquie en Angleterre. Lui aussi fait une rencontre qui bouleverse radicalement sa vie : celle d’un écrivain, Oguz Atay.

De l’Anatolie à Londres, de l’innocence à toutes les formes de violence, Hakan Günday imagine l’histoire de Derdâ et Derda, deux personnages en miroir qui font tout pour se libérer de leurs prisons respectives.

Avec D’un extrême l’autre, Hakan Günday, l’enfant terrible de la littérature turque contemporaine, nous offre ici une fable, un conte cruel et ironique, sublimé par l’amour et la littérature, une leçon de crime et de châtiment, dont l’audace, l’humour et le suspens font de cette critique implacable et décalée des dérives de nos sociétés un grand roman.

24 janvier 2013 - Rencontre avec Régis Debray

Le Centre national du livre est heureux de recevoir l’écrivain Régis Debray à l’occasion de la parution de son essai Modernes catacombes : hommages à la France littéraire.

4ème de couverture :

Une génération s’en va dans les lettres modernes. Parmi les maîtres qui m’ont interpellé par-dessus les années, comme on se hèle d’une rive à l’autre quand la brume qui monte va rendre le passage difficile, bien peu ont mis formellement le feu au lac. Ce sont les plus classiques d’entre les modernes, et non les plus avant-gardistes. Ils viennent d’un temps d’outre-tombe, d’avant les linguisteries et les sociologismes, où la musique importait, où écrire n’était pas rédiger.

Ils peuvent s’opposer en tout, mais ils ont en commun de savoir que Chateaubriand existe, au point, pour l’un d’entre eux, Sartre, d’aller compisser sa tombe au Grand-Bé. Où le jet, aujourd’hui, ne frôlera plus la dalle que par inadvertance, faute de toilettes à proximité. Là, côté miction, est la vraie ligne de partage des eaux, entre les derniers des Abencerage et nos nouveaux Américains.

R. D.

Jeudi 17 janvier 2013 à 19h30 - Rencontre avec Heinz Wismann pour son livre "Penser entre les langues" (éditions Albin Michel)

16 janvier 2013 - Remise du prix Sophie Barluet à François Azouvi pour son livre Le mythe du grand silence- Auschwitz, Les Français, la mémoire, paru aux Editions Fayard.

En distinguant le livre de François Azouvi, arrivé en finale avec celui de Jean-Claude Berchet, les membres présents du jury ont entendu souligner la spécificité du prix Sophie Barluet, doté de 10 000 euros. Le prix Sophie Barluet a pour vocation de soutenir des ouvrages exigeants et novateurs en sciences humaines et sociales, qui ne trouvent pas toujours l’accueil et l’écho dans la presse et les médias qu’ils seraient en droit d’attendre. Le jury a ainsi salué dans le travail de François Azouvi, porté par une écriture limpide et rigoureuse, l’ampleur du champ abordé, le refus du registre polémique et le renouvellement du regard sur une page importante de notre histoire.

Mercredi 16 janvier à 19h30 - Rencontre avec Arnaud Benedetti pour son livre Un préfet dans la Résistance (CNRS éditions).

4ème de couverture : «J’ai voulu comprendre comment Jean Benedetti avait traversé la Seconde Guerre mondiale. Formé à l’école de la Troisième République, chef de cabinet d’un ministre du Front populaire, préfet sous Vichy, déporté par les Allemands en 1944, c’est ce même homme qui a prêté serment au maréchal Pétain en février 1942 et qui a sauvé des centaines de Juifs sous l’Occupation. C’est bien la guerre de Jean Benedetti que j’ai voulu raconter, celle de ce Juste qui s’ignorait et qui évita toute compromission. J’ai interrogé les derniers témoins, épluché les archives, les correspondances et lu les rapports préfectoraux... Papiers jaunis faisant resurgir toute une époque où l’on croise les silhouettes incertaines de quelques grands hommes comme le maréchal de Lattre, de contrebandiers de la collaboration comme Georges Albertini, de résistants de la première heure comme Pierre-Henri Teitgen, de messagers de l’espoir comme Sabine Zlatin, la grande dame d’Yzieux, d’amis fidèles comme le docteur Abraham Drucker et de rescapés comme le jeune Paul Niederman... Le récit d’une histoire française qui restitue toute l’épaisseur et la complexité d’une époque et d’une vie avec ses réseaux, ses jeux de pouvoirs, ses amitiés et ses mouvements d’opinion.»