Samedi 16 mars / Journée Grand Public

10h30-11h30
Grand entretien avec Joann Sfar
Animé par Mathilde Wagman (FRANCE CULTURE)

Dessinateur et scénariste de plus d’une centaine de bandes dessinées ‒ parmi lesquelles les fameuses séries Le Chat du Rabin et Petit Vampire Joann Sfar est également un réalisateur deux fois primé aux Césars et un auteur de romans, dont le dernier en date, Modèle Vivant est paru chez Albin Michel en 2018.
Ce grand entretien met à l’honneur l’artiste et l’écrivain.

 

11h30-12h30
Histoires de familles
Adeline Dieudonné et Amélie Nothomb
Animé par Pascal Schouwey

Une romancière aguerrie et une jeune romancière s’admirent mutuellement : Amélie Nothomb, lauréate du Grand prix du Roman de l’Académie française en 1999, dont le dernier livre, Les prénoms épicènes, est paru en 2018 chez Albin Michel, et Adeline Dieudonné, lauréate du Prix Renaudot des Lycéens en 2018 pour La Vraie Vie (L’Iconoclaste), évoquent leur travail d’écriture et leurs livres lors de ce duo inédit.


12h30-13h30

Le roman de l’enfance
Delphine de Vigan  et Isabelle Carré
Animé par Géraldine Mosna-Savoy (FRANCE CULTURE)

Delphine de Vigan, maintes fois saluée par la critique pour ses œuvres d’inspiration autobiographique, a choisi la fiction pour son dernier livre, Les Gratitudes, publié en mars chez Jean-Claude Lattès. Dans Les Rêveurs (Grasset et le Livre de poche), son premier texte littéraire, Isabelle Carré évoque sa famille et son parcours d’actrice.
L’enfance, ses secrets et les traces qu’elle laisse sur nos vies d’adulte, est au cœur des échanges de ce duo d’exception.

14h-15h
Le goût des sciences
Cédric Villani et  Emmanuel Arnaud
Animé par Marie-Madeleine Rigopoulos
En partenariat avec Arte

Mathématicien lauréat de la médaille Fields en 2010 et auteur de nombreux livres, Cédric Villani dialogue avec Emmanuel Arnaud, écrivain passionné de mathématiques, dont le dernier livre Comment on devient doué en maths ? vient de paraître chez Métailié.
Cette conversation sur les chiffres et les lettres interroge les liens, insoupçonnés ou mal connus, entre littérature et sciences.

15h-16h
Prendre soin
Martin Winckler et Baptiste Beaulieu
Animé par Raphaëlle Rérolle (LE MONDE)

Deux médecins, deux écrivains, deux bloggeurs engagés : les œuvres de Martin Winckler et Baptiste Beaulieu exposent le milieu médical français. Le premier, auteur notamment de La Maladie de Sachs (1998), dénonce les violences médicales faites aux femmes dans son nouveau récit L’école des soignantes (P.O.L.).
Le second est un jeune médecin généraliste et auteur de nombreux livres, dont récemment Toutes les histoires d’amour du monde (Mazarine).

16h-17h
La musique des mots
Mathias Malzieu et  Cali
Animé par Pascal Schouwey

L’œuvre littéraire de Mathias Malzieu fait écho aux textes qu’il écrit pour Dionysos, groupe dont il est le chanteur, et sa musique est imprégnée de son travail de fiction.
Cali, auteur-compositeur et interprète, publie son second roman Cavale ça veut dire s’échapper (Le Cherche Midi).
Ce duo original interroge les liens entre écriture et chant, littérature et musique.

17h-18h
Séries, romans : chroniques du monde d’aujourd’hui
Nicolas Mathieu, Aude Seigne et Karine Silvani, conseillère de programme de France Télévisions
Animé par Marie-Madeleine Rigopoulos
En partenariat avec France Télévisions

Le premier roman de Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux (Actes Sud), prix Goncourt 2018, a été adapté en série télévisée avec Aux Animaux la guerre (diffusé sur France 3).
Aude Seigne a participé à l’écriture à trois mains de Stand-by (Zoé, 2018), feuilleton littéraire conçu en saisons et en épisodes, à l’image d’une série.
Karine Silvani, conseillère de programmes pour France Télévisions, est au cœur du processus d’adaptation fictionnelle.

Dimanche 17 mars / Journée Grand Public

 

10h30-11h30
Images et mots
Gaëlle Josse, Jérôme Ferrari et Jean-Marc Bodson
Animé par Sophie Joubert (L’HUMANITÉ)

Dans À son image (Actes Sud, Prix littéraire du Monde 2018), Jérôme Ferrari retrace la vie d’une reporter et photographe, mêlant textes et images, histoire et fiction.
Gaëlle Josse livre le roman d’une vie à part, celle de la photographe de génie, Vivian Maier, dans Une femme en contre-jour (Notabilia/Noir sur Blanc, 2019).
Jean-Marc Bodson, photographe documentaire et professeur de photographie se joint aux deux auteurs pour démêler les enjeux et les liens entre le mot et l’image.


11h30-13h
Les tourments de l’Histoire
Javier Cercas et Patrick Boucheron 
Animé par Xavier Mauduit (ARTE)
En partenariat avec Arte

Écrivain et essayiste espagnol, Javier Cercas interroge dans ses livres l’histoire espagnole contemporaine.
Historien et professeur au Collège de France, Patrick Boucheron questionne le processus de construction d’une histoire nationale.
L’historien et l’écrivain décryptent ensemble le récit de l’histoire lors de cette rencontre exceptionnelle.

13h-14h
Traduire le politique
Atelier de traduction participatif par l’ATLF et l’École de traduction littéraire (ETL)
Animé par Bérengère Viennot et Olivier Mannoni

Comment se dit le politique d’une langue à l’autre ? Comment traduire ses codes et ses transgressions ? Comment rendre son contenu souvent intimement lié au contexte local ?
L’ATLF et l’École de traduction littéraire (CNL et ASFORED) propose un atelier participatif pour découvrir l’art du traducteur.

14h-15h
Vies de migrants, récits d’exils
Marie Cosnay, Lisa Mandel et Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky
Animé par Sonya Faure (LIBÉRATION)

Dans sa bande-dessinée, Les Nouvelles de la jungle, Lisa Mandel retrace l’enquête qu’elle a menée auprès des réfugiés de Calais avec la sociologue Yasmine Bouagga.
Auteur engagé, Marie Cosnay publie chez Fayard Les enfants de l’aurore : Rhésos, Achille, Memnon, récit d’exil de trois adolescents inspirés de personnages mythiques de l’Iliade.
Dans La Voix de ceux qui crient (Albin Michel), Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, psychologue clinicienne, recueille le témoignage de douze des migrants qu’elle a suivi.
Ces trois auteurs évoquent l’art du récit et leurs engagements à travers trois formes d’écriture, la BD, le roman et l’essai.

15h-16h
L’acte d’écrire, le geste du peintre
Stefan Hertmans et Maylis de Kerangal
Animé par Margot Dijkgraaf (NRC HANDELSBLAD)

Stefan Hertmans, écrivain belge néerlandophone, explore tous les genres littéraires, de la poésie aux essais, perfectionnant au fil des livres un art « pictural » de l’écriture.
Maylis de Kerangal, auteur notamment de Réparer les vivants (2013), a publié en septembre dernier chez Verticales Un monde à portée de main, récit d’une étudiante en art qui découvre des techniques picturales ancestrales.
Ce dialogue entend interroger les liens entre le geste de l’écrivain – le déroulé de la phrase ample – et celui du peintre.

16h-17h
Danse : performance Edmond Baudoin
Présentée par Jean-Claude Perrier

Edmond Baudoin aime à danser en dessinant. Pour figurer le mouvement conjoint du dessin et du corps, il propose une performance dessinée avec Jeanne Alechinsky et Nadia Vadori-Gauthier, danseuses au sein du groupe « Le Corps Collectif » qu’il a suivi pendant plus de sept ans.
Résultat de cette enquête, une bande dessinée délicate et sensible, Le Corps Collectif. Danser l’invisible, vient de paraître chez Gallimard.