Lundi 18 mars / Les rencontres professionnelles du CNL

 

9h-10h
Publie-t-on trop de livres en France ? La surproduction éditoriale en question
Chaque rentrée littéraire suscite une polémique sur l’abondance de titres, entre analyses chiffrées et ressentis spontanés. Croissance de la production éditoriale, baisse des tirages, stagnation des ventes, paupérisation des auteurs : quelles réalités recouvrent ces phénomènes ? Sont-ils liés ? Quels sont leurs impacts sur la vie du livre et ses principaux acteurs ? Comment préserver la diversité éditoriale sans conduire à une surproduction ?

Auteurs : Marie Sellier, auteur, présidente de la SGDL
Editeurs : Stéphane Marsan, directeur des éditions Bragelonne
Diffuseurs : Grégory Sapojnikoff, directeur de la librairie du Bonheur à Montrouge et Bruno Caillet, directeur de la diffusion du groupe Madrigal

Animé par Anne-Laure Walter (Livres Hebdo)

 

10h-11h
Littérature jeunesse et accessibilité
Essentielle à l’apprentissage, au développement et à l’autonomie, la lecture forme la jeunesse. Comment favoriser l’accès au livre et au plaisir de la lecture auprès des publics empêchés dès le plus jeune âge ? Médiation, diffusion d’outils numériques adaptés, développement de projets innovants et de collections éditoriales spécifiques : l’accessibilité est au cœur des nouvelles propositions des acteurs du livre jeunesse.

Editeurs : Sophie Martel, directrice des Éditions Les doigts qui rêvent et Florent Mas, responsable des éditeurs de Mobidys, start up qui propose des eBooks accessibles aux dyslexiques
Diffuseurs : Hélène Fouéré, directrice de la médiathèque de Landerneau

Animé par Claude Combet (Livres Hebdo)

 

11h-12h
Littératures étrangères et actualité politique : des ventes sous influence ?
La production et la vente de livres traduits sont-elles soumises à l’actualité politique ? Quelles sont les langues les plus touchées par ce phénomène ? Quelles sont les conséquences de ces tendances pour les traducteurs, les éditeurs et les libraires ? Menacent-elles la diversité éditoriale ? Comment les programmes d’aides à la traduction peuvent soutenir la profession ? Traducteurs, éditeurs et organisateurs de festival témoignent.

Auteurs / traducteurs : Santiago Artozqui, auteur et traducteur
Editeurs : Timour Muhidine, écrivain et traducteur, directeur de la collection « Lettres turques » et Farouk Mardam-Bey, directeur des collections « Mondes arabes » aux éditions Actes Sud.
Diffuseurs : Anna Rizzello, libraire (Meura à Lille), éditrice et responsable du festival D’un pays l’autre au sein des éditions la Contre Allée

Animé par Marine Durand (Livres Hebdo)

 

12h-13h
Sciences humaines et sociales : éditer à l’ère numérique 
Loin de la nostalgie d’un âge d’or perdu et du défaitisme, l’édition de SHS a sensiblement évoluée et s’est diversifiée. La « conversion numérique » ouvre-t-elle de nouvelles perspectives ? Quelles sont les incidences des nouveaux formats numériques sur la diffusion de livres et de revues ? Les nouvelles technologies ont-elles modifié les pratiques de lectures ? Comment les éditeurs y répondent ? Quelles sont les perspectives de développement du marché ?

Editeurs : François Gèze, ingénieur, ancien président-directeur général des Éditions La Découverte et initiateur du portail Cairn.info, 
Chloé Girard, chargée des développements numériques de la Librairie Droz

Diffuseurs : Marc Minon, fondateur du portail Cairn.info

Animé par Hervé Hugueny (Livres Hebdo)

 

13h-14h
Lancement des États généraux du livre Tome 2 : Le partage de la valeur
Par les associations du CPE

14h-15h 
Sciences et techniques : médiation et vulgarisation scientifique
À l’heure de la libre accessibilité des savoirs et du foisonnement des offres en ligne, comment la médiation et l’édition des livres scientifiques et techniques ont évolué ? Comment l’apparition de formats innovants et le développement d’outils de vulgarisation influencent-ils l’édition et la diffusion des livres scientifiques ?

Auteurs : Jean-Michel Besnier, professeur émérite de philosophie à l’université Paris-Sorbonne
Editeurs : Juliette Thomas, directrice des éditions du Pommier
Diffuseurs : Gildas Illien, directeur des bibliothèques du Muséum national d’histoire naturelle

Animé par Isabelle Contreras (Livres Hebdo)

 

15h-16h
Les littératures de l’imaginaire : lecteurs et prescripteurs
Longtemps ignorées des canaux traditionnels de prescription, les littératures de l’imaginaire favorisent des modes de recommandation divers. Clubs de lecteurs, communautés de fans ou blogueurs, les lecteurs sont devenus des prescripteurs, favorisant un partage plus immédiat et une logique d’appropriation naturelle. Les lecteurs des littératures de l’imaginaire ont-ils été pionniers ? Ont-ils instauré de nouveaux rapports entre éditeurs, libraires et lecteurs ? Comment sont-ils perçus par les foyers de prescription généraliste, bibliothécaires, enseignants ou critiques ?

Editeur : Mathias Echenay directeur des éditions La Volte
Diffuseurs : Elodie Mougin, bibliothécaire et booktubeuse et Stéphanie Nicot, essayiste, critique littéraire et directrice artistique du festival Les Imaginales.

Animé par Benjamin Roure (Livres Hebdo)

 

À partir de 16h
Atelier professionnel : États généraux de l’édition en langue française
Par l’Institut français